19 décembre 2007

Blogue en vacances!


Et oui les vacances et le départ approchant très vite je m'en vais modifier les commentaires aujourd'hui de peur de ne pas avoir le temps demain. Ils n'apparaîtront donc qu'à mon retour lorsque je désactiverais l'option.

Je vous souhaite donc à toutes et tous de très belles fêtes de fin d'année en famille. Profitez bien de ce temps pour vous retrouver, pour passer du temps en famille, avec les amis, bref soyeux heureux!

16 décembre 2007

À vous qui êtes sans neige

Quelques images de la tempête qui nous tombe dessus en ce moment! Il a neigé toute la nuit de samedi à dimanche et je pense que cela va durer une bonne partie du dimanche! (cliquer sur les images pour les agrandir)



18 novembre 2007

Noel en France!

J'ai hâte, je trépigne, je suis impatiente!!!

Pour la première fois depuis 5 ans (depuis que nous avons émigré au Canada) je vais aller en vacances en France! Je ne dis pas retourner dans mon pays car mon pays est celui dans lequel je vis, la différence de vocabulaire est importante.

Mon programme est le suivant (pour le moment) :

  • arrivée le 22 décembre sur le sol parisien,
  • séjour dans la région parisienne jusqu'au 27 décembre,
  • direction le sud le 27 si nos amis de la SNCF me le permettent,
  • retour le 3 janvier sur Paris pour reprendre l'avion le 4,
  • le 4 arrivée sur le sol canadien si nos amis d'Air France ne sont pas en grève...

J'ai tellement hâte de revoir Paris car je ne sais pas encore ce que je vais y faire. J'y prévois des balades avec des copines et j'irais sans doute faire un tour sur l'île de la Cité, je veux revoir la Seine, Notre-Dame, la Conciergerie, le Louvre, le musée d'Orsay et tant d'autres choses encore! Je vais devoir faire des choix, c'est cruel!

Enfin j'ai le temps d'y penser. Je vais bien sûr prendre des tas de photos de vieilles pierres car s'il y a bien une chose qui me manque depuis 5 ans c'est bien ça...

14 novembre 2007

Culture en vrac

Pas d'inspiration pour un sujet particulier mais une envie d'écrire qui me démange alors voici quelques brèves culturelles :

- Musée : les dinosaures au Musée royal de l'Ontario à Toronto : la nouvelle galerie ouvre le 15 décembre. J'y cours dès que ce sera ouvert!

- Bouquins : dernier coup de coeur livresque : Carnets de voyage en France de Farid Abdelouahab.


Cet ouvrage offre un tour de France à travers les croquis, dessins, aquarelles de voyage de peintres célèbres comme Eugène Delacroix ou d'autres artistes oubliés mais tout aussi talentueux. J'ai bien sûr commencé par la partie sur Paris, j'adore!

- Ciné : la bande annonce de Beowulf semble prometteuse! De ce côté de l'Atlantique il sort vendredi qui s'en vient et bon s'il n'y a, comme je le crains, que de la bagare, ce n'est pas bien grave comme ça je ne manquerais rien, mon anglais n'étant pas encore à son meilleur!!

- Musique : l'émission Musiques du monde de Radio Canada que j'écoute en ce moment, que du bonheur en notes, en suivant le lien vous pourrez l'écouter en direct tout comme les autres émissions d'Espace Musique.

- Photos : de superbes clichés de Paris sur ce blogue, allez faire un petit tour dans les archives de juillet pour en voir des dizaines d'autres aussi sublimes!

01 novembre 2007

Contre l'intolérance

Le Québec est depuis quelques semaines secoué par les accommodements raisonnables ou encore la commission Bouchard-Taylor.

Je ne veux pas parler de ce débat qui m'exaspère, mais il a le mérite de montrer que oui même au Québec il y a des racistes et des xénophobes, ce qui était impensable de dire avant.

Mon propos est plutôt de vous faire part de la pétition contre l'intolérance, la lettre se trouve ici.

28 octobre 2007

Avoir un enfant

Qu'est-ce que c'est avoir un enfant?

Est-ce l'avoir naturellement comme dans la très grande majorité des cas? Ou peut-on étendre cette réponse aux autres méthodes telles que la procréation assistée ou encore l'adoption?

De par mon histoire je l'étends évidemment à toutes les méthodes mais la société m'en donne-t-elle le droit? Combien de fois ai-je entendu LA question, sans doute posée à toutes les femmes, « as-tu des enfants? » La pose-t-on systématiquement aux hommes? Doit-on obligatoirement avoir des enfants pour être une femme accomplie?

Selon le contexte et les circonstances, ma réponse à LA question pouvait varier entre :

- non pas encore
- oui on essaye
- non je ne peux pas avoir
- oui je suis sûre de ne pas pouvoir en avoir
- etc.

En fonction de la réponse et du degré de politesse de la personne qui me questionnait, soit elle se contentait de ma réponse, soit bien évidemment elle voulait des détails. Détails qui là aussi variaient selon mon humeur et les circonstances : « oui on essaye d'en avoir, ça marche pas mais qu'est-ce que je prends mon pied! » (j'avais une paix royale après cette répartie) ou bien encore « non je ne peux pas avoir et non pas la peine de me dire de me détendre et pas la peine de me raconter l'histoire de la cousine du voisin qui en a eu un après x années et blablabla »

Bref je pourrais citer des dizaines et des dizaines d'exemples... Maintenant la grande partie de mon entourage sait que nous avons commencé une procédure d'adoption et là aussi certaines questions/objections, bien évidemment, sont posées :

- es-tu sûre de vouloir faire ça?
- tu sais moi à choisir j'aurais préféré ne pas avoir d'enfants
- c'est prudent à ton âge? (ndlr : j'ai 35 ans, je suis pas encore une épave)
- alala tu sais pas la chance que tu as de ne pas avoir d'enfants et tu en veux te lancer en adoption?
- etc.

En ce qui concerne l'adoption ce n'est qu'un début et je sens que le meilleur est à venir!!!

Se lancer en adoption n'est pas une décision que l'on prend comme cela d'un coup de tête.

Cela fait 5 ans que j'y pense, 5 ans que cette possibilité était nichée dans un petit coin de ma tête « au cas où », 5 ans d'un chemin semé d'embûches, 5 ans de doutes, de questionnements. Puis vient le moment où la décision doit être prise, où le deuil de l'enfant naturel doit être fait. Oh, là aussi ce n'est pas un deuil qui se fait d'un claquement de doigts, c'est un autre chemin à parcourir et il faut se laisser le temps d'arriver au bout.

Il faut se laisser le temps de ne plus s'émouvoir devant le ventre arrondi d'une femme enceinte, se laisser le temps de ne plus se sentir avaler par le gouffre sans fond qui dévore de l'intérieur devant un bébé, devant une femme qui allaite, devant le sourire d'un enfant à sa mère, devant ce qu'on ne pourra jamais avoir pour de multiples raisons.

Il faut se laisse le temps de s'accepter différente, de s'aimer tout en se sachant amputer d'une possibilité naturelle offerte, normalement, à toute femme en âge de procréer, il faut être en paix avec soi-même.

25 octobre 2007

Halloweenement pas inspirée

Les expats et autres émigrés sur le beau continent que nous partageons comprendront sans doute mieux mon sentiment à l'égard de cette fête.

Je n'aime pas Halloween, je ne l'ai jamais aimé et je ne l'aimerais sans doute jamais. Comment faire alors quand on vit en Amérique du nord, que c'est une pratique sociale et culturelle, que l'on travaille dans une école et qu'on doit se déguiser parce que c'est comme ça??

J'apprécie les citrouilles, j'apprécie les décos "champêtres" mais tout le côté épeurant, dégoulinant de sang et autres me laisse indifférente.

Bon tout ça pour dire que je n'ai toujours pas d'idée de costumes et que je suis surtout, pas du tout mais alors pas du tout inspirée pour en trouver une d'idée!

20 octobre 2007

Le Père Noël est passé!

Comment ça le vieillard à la barbe blanche passe au mois d'octobre en Ontario? Oui nous avons été privilégiés car nous avons été trèèèèèssssss sages!!!


Voilà donc un aperçu de la hotte du Père Noël : saucissons Justin Bridou, bonbons Haribo, crèmes Mont-Blanc, gâteaux de Lu, pâtés et foie gras, sans oublier quelques autres produits qui sentent bons eux aussi mais qui ne se mangent pas! Bref tout ce qui ne se trouve pas ici ou presque (quelques produits de la photo se trouvent au Canada).

Ce Père Noël peut repasser à n'importe quel moment de l'année, il sera toujours le bienvenue!

06 octobre 2007

La chaîne rose, les recettes des blogueuses

Initiative découverte sur le blogue de Perrine, cette chaîne rose remet un euro à l'association Le cancer du sein, parlons-en à chaque téléchargement du livre de recettes.

Si vous souhaitez participer, vous avez juste à cliquer sur la bannière rose et si vous avez un blogue, vous pouvez bien évidemment trouver des bannières sur le site!



30 septembre 2007

Voyage en Chine

Hier soir nous sommes allés nous balader dans quelques mythes et légendes chinois ainsi que dans l'histoire de ce pays millénaire.

Jusqu'au 7 octobre, se tient à Toronto le Festival des lanternes chinoises. Ce festival est composé de plus de 40 lanternes dont certaines sont animées.

Notre périple en terre chinoise est raconté ici en images.

21 septembre 2007

La chaîne vers l'infini et l'au-delà

Ayant laissé un commentaire sur le blogue de Perrine, me voilà avec cinq questions existentielles posées par la demoiselle susmentionnée (évidemment je n'ai plus le lien du billet qui décrivait la chaîne).

Le principe est le suivant : en laissant un commentaire sur un billet relatif à la chaîne de questions, vous êtes bons pour en avoir cinq et si vous ne voulez pas couper la chaîne sous peine de représailles cosmiques, vous êtes bien mieux de répondre!

Voici ce que la demoiselle m'a réservé depuis son île lointaine :

Quels pays as tu visité? Lequel est ton préféré?
J'ai visité peu de pays : l'Angleterre, la Belgique, l'Égypte, le Canada (surtout le Québec) . Mon préféré est l'Égypte, pays dans lequel je rêvais d'aller depuis ma plus tendre enfance. J'ai réalisé ce rêve à l'occasion de mon voyage de noces, ce voyage fut encore donc plus fabuleux.

Ton premier emploi, c'était quoi?
Mon premier emploi rémunéré? gardienne d'enfant! Nan, le premier vrai emploi que j'ai occupé, c'était durant l'été de mes 18 ans, j'ai travaillé comme ouvrière sur une chaîne de montage dans une usine automobile. Pfff ça commence à dater, j'en ai fait d'autres trucs depuis!! rires

Tu préfères les abricots ou les pêches? Les pêches mais ça fait 5 ans que je mange des pêches qui ne goûtent pas grand chose.

Depuis quand tu portes des lunettes? Ça va faire 28 ans!!

Il vaut mieux être aveugle ou être muet? (ouff je suis allée la chercher loin celle ci!) À choisir j'aimerais mieux être muette car j'aurais d'autres moyens de communiquer, même si ce serait très difficile bavarde comme je suis. Par contre ne pourrais pas me priver de voir le monde qui m'entoure, ce serait trop dur.

Oui oui je sais, j'aurais pu faire plus détaillé, lors une petite mise à jour peut-être! Merci à Perrine d'avoir si intensément cherché ses questions. ;)

15 septembre 2007

La liste

Un de mes plus récents coups de coeur en chanson française concerne la chanson de Rose : La liste.

Je suis larguée depuis 5 ans pour tout ce qui concerne la culture française, mais je fais tout de même quelques découvertes chansonnières fort intéressantes grâce aux radios que j'écoute sur le net.

Cette chanson de Rose m'a donc inspirée ma liste à moi que je vous livre en vrac, elle, elle ne sera pas en musique par contre :

  • passer mon permis
  • trouver des amis ici
  • finir une broderie commencée depuis des mois
  • faire attention à mon poids
  • aller chez le coiffeur
  • prendre soin de son coeur
  • trouver un job stable
  • acheter une table
  • repeindre mes placards de cuisine
  • préparer des chocolatines
  • dessiner mon parterre pour le printemps
  • écrire un roman
  • retrouver la forme
  • planter un orme
  • garder mon sourire
  • cultiver mes fous rires
  • mettre à jour mon château
  • faire des gâteaux
  • continuer de rêver
  • ne jamais cesser de t'aimer
Accro des listes? Non du tout!

14 septembre 2007

Vives les filles!

To biz or not to biz nous dit qu'en tant que fille pour nous remonter le moral on a juste à faire ça, Pénélope Jolicoeur, elle, parle aux garçons et Madame Patate nous parle de son Cro-Magnon pas tout nu sans oublier Perrine qui nous parle d'amour et La Fraise qui se découvre vieille fille.

Bon c'est pas tout ça mais va falloir que je m'y colle. Je me colle à quoi? Bah à mon billet "fille" mais bon ce sera pas là maintenant tout de suite.

13 septembre 2007

Marc Labrèche ou Georges Clooney?

Le TIFF ou Toronto International Film Festival a accueilli le dernier film de Denys Arcand L'âge des ténèbres en première nord américaine.

Sur RDI, un journaliste commentait l'accueil fait par le public aux acteurs du film et regrettait qu'il n'y ait pas autant de fans que pour Brad Pitt ou Georges Clooney?? Mais il rêve en couleurs ou quoi?

Ce genre de comparaisons me feront toujours sourire!!

08 septembre 2007

ESL, immigration, intégration, culture et langue

Aujourd'hui, premier cours de ma session d'anglais (10 semaines) au niveau avancé.
Ces cours sont faits pour les non 'native speakers' ou autrement dit pour ceux dont l'anglais n'est pas la première langue. Il y a une quinzaine d'étudiants dans mon cours, ils sont originaires du Mexique, de Chine, des Philippines, de Colombie, d'Italie, d'Inde et du Pakistan.

J'ai une 'native speaker' comme enseignante (désolée pour les termes anglais mais c'est comme pour les termes québécois, je commence à ne plus savoir l'équivalent en français) qui parle 6 langues : anglais, français, espagnol, italien, allemand (je ne me souviens plus de la dernière) et qui était interprète aux Nations-Unies. Cela n'aurait pas pu être mieux!!

Lors de mon évaluation en juillet j'ai obtenu 6/8 en listening, 7/8 en speaking, 7/8 en writing et 7/8 en reading, c'est pour cela que je me retrouve en advanced class et je dois m'accrocher car 5 heures intenses de cours c'est un vrai défi pour moi qui vit en français 99 % du temps! Mais bon on va y arriver.

Le seul bémol à ce premier cours fut le discours sur l'assimilation nécessaire des immigrants à la culture et au mode de vie canadien... J'ai tenté d'expliquer que non, pour ma part, je voulais être intégrée et refusais d'être assimilée mais je ne sais pas si le message est passé car j'ignore si la notion d'intégration comme je la connais existe ici et mon argumentaire était assez pauvre, faut que je développe mon speaking!

Enfin, nous avons évoqué la nécessité de connaître les relations qui existent entre une langue, la culture, la gastronomie, bref tous les liens qui unissent une langue au pays dans laquelle elle s'est développée. Mais comme un autre immigrant a tenté de démontrer : où trouver cela? Il y a tellement d'ethnies différentes que j'ignore ce qu'est la culture canadienne. Cette ignorance est renforcée par le fait que j'ai vécu durant 4 ans et demi au Québec donc le Canada est tout nouveau pour moi, c'est seulement depuis novembre dernier.

Conclusion de ce premier cours : trouver des 'native speakers' pour s'améliorer auprès d'eux (j'en ai seulement une au travail, les autres sont tous des immigrants et nous n'avons pas le droit de parler anglais), trouver et apprendre la culture canadienne sans m'assimiler. :)

Si vous avez des commentaires, questions, suggestions, n'hésitez pas, je serais ravie de vous lire sur tous les sujets évoqués dans ce billet.

(j'espère que mes réflexions et interrogations ne sont pas trop mêlées aprés la semaine éreintante que je viens de vivre)

03 septembre 2007

Une rescapée!

Je me réjouissais de déguster le raisin produit par la vigne qui courre sur la barrière mais je fus rapidement déçue!

En effet, nous partageons notre jardin avec divers représentants de la faune : écureuils, oiseaux, moufettes, souris, etc. et les écureuils aidés par les oiseaux (je n'ai pas de preuves mais de forts soupçons) ont dévasté, pillé, écumé toutes les belles grappes qui mûrissaient au soleil! Une preuve de leur forfait :



Mais malgré cela j'ai pu tout de même goûter au raisin! Sur la photo ci-dessus, on distingue une grappe rescapée. Cette grappe provient du jardin voisin, elle a en effet grossi et mûri en toute sécurité dans l'autre jardin mais je ne m'explique pas comment! J'ai juste eu à la faire passer entre les planches de la barrière pour la récupérer.

Le raisin était un peu sûr mais très bon à ma grande surprise.

18 août 2007

Balade dans la région de Waterloo

Au programme de ce jour, une petite escapade à environ 90 km à l'Ouest, dans la région de Waterloo où nous avions été invités :

http://www.region.waterloo.on.ca/web/region.nsf/fmFrontPage?OpenForm

Après un déjeuner dans la ville de Waterloo que nous n'avons fait qu'apercevoir, direction St. Jacobs Market, un marché en plein air comme nous avions l'habitude d'en connaître en Europe, mais qui fait fureur par ici :

http://www.stjacobs.com/html/shopping-farmersmarkets.htm

Ce fut l'occasion de découvrir les Mennonnites, vétus de vêtements traditionnels d'un autre siècle et se déplaçant dans des voitures tirées par des chevaux :

http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/amsudant/mennonites.htm

http://www.dnd.ca/hr/religions/frgraph/religions22_f.asp

Notre prochaine étape fut le charmant village d'Elora et ses gorges sur la Grand River

http://www.elora.info/





Le retour à la maison a débuté avec un détour par la campagne, voilà ce qui arrive quand on loupe les bretelles d'accès à l'autoroute!

04 août 2007

Pourquoi ce blogue?

Je me posais cette question en répondant à un message privé sur un forum, et je la retrouve en tombant par hasard sur le blogue d'ilinois passion :

http://illinois1.expat-blog.net/post/pourquoi-ce-blog

zut, je n'arrive plus à faire mes liens ouinnnnnnn, m'enfin bref ne changeons pas de sujet.

Donc pourquoi ce blogue?

- pour exorciser ce que je vivais au Québec;

- pour le plaisir de l'écriture et pour me forcer à faire attention à ce que j'écris car depuis 5 ans je suis sur la pente descendante;

- pour surtout garder une trace, comme un album de photos mais là c'est un album de mots!

Mettroblogging Montréal cherche des bloggeurs francophones

Vous avez un blogue, vous écrivez en français et vous voulez participer au Mettroblogue de/sur Montréal, allez faire un tour ici :

http://montreal.metblogs.com/archives/2007/08/metroblogging_m_3.phtml

Univers parallèle

Une petite reflexion, constatation, évidence m'est apparue hier soir. Je vis dans un univers parallèle! Non, non je ne suis pas perdue dans la quatrième dimension ou sur une planète lointaine, je suis seulement une francophone en Ontario.

Quitter le Québec pour l'Ontario, a changé peu de choses pour moi car je continue à vivre en français, sauf que là c'est 99 % du temps. Cette vérité s'est déclarée une nouvelle fois de plein fouet, avec par contre une petite nouveauté.

Ma sphère privée et professionnelle sont francophones. Je parle, j'écris, je lis en français toute la journée avec très rarement des appels téléphoniques en anglais. D'habitude, avant de rentrer à la maison, je passe par la case anglophone quand je prends le bus pour rentrer, mais hier soir mon mari m'a fait la surprise de venir me chercher au travail. J'ai donc continué à baigner dans un environnement francophone et je suis brutalement retombée dans la vraie vie si j'ose dire, dans la réalité quotidienne, en allant faire notre épicerie et en voyant tout écrit en anglais! La langue parlée n'est pas forcément l'anglais, nous entendons toutes les langues du monde, c'est donc surtout au niveau de l'écrit que le " choc " s'est fait.

C'était juste une constatation rigolote que je me suis faite : je vis vraiment dans un univers parallèle!

15 avril 2007

Après 5 ans au Canada et 6 mois en Ontario ou le mélange de langues


Au Québec, j'ai vécu dans un français différent de celui auquel j'ai été habituée, d'ailleurs je vis toujours dans ce français là étant donné que je travaille dans un milieu francophone même si je vis dorénavant dans une province anglophone.

Je perds de plus en plus mes tournures françaises d'origine, j'oublie de plus en plus des mots, de plus en plus des expressions et je n'en connais plus que la version québécoise. Au bout de 5 ans cela ne va pas en s'arrangeant. Mon écrit aussi s'est modifié aux dires de certains de mes correspondants.

J'ai pris plein d'expressions typiques d'ici mais par contre le "tu peux-tu" ne passera jamais, faire des fautes de français nannnnnnnnnnnnnnnnn pitié tout comme la pléthore d'anglicismes qui circule, je parle ici d'anglicismes utilisés à la place de mots français qui existent tels que fiter (de l'anglais to fit), et autres joyeusetés de ce genre. Par contre j'ai découvert et j'utilise avec plaisir des mots tels que courriel, traversier, télécopieur, etc. Mon français s'est modifié et j'aime cela, je ne le trouve pas bizarre, il est différent de celui du pays dans lequel j'ai grandi mais j'ai découvert grâce à cela sa richesse et sa diversité.

Je me rends compte que je ne peux plus suivre certaines émissions françaises que je trouve pénibles, remplies de jasette inutiles et pompeuses, mais un discours bien construit et argumenté me manque, refaire le monde autour d'une table me manque cruellement aussi. C'est pour cela que je discute avec plaisir avec mes collègues francophones au travail (francophones hors Québec), car on a des références culturelles, linguistiques communes même nous venons tous de pays divers et variés.

Vivre depuis 6 mois dans une province anglophone n'a rien changé ou bouleversé dans ma pratique de la langue, je parle la même langue au travail que je parlais au Québec sans aucun effort et sans avoir besoin de chercher mes mots, j'en parle une autre à l'extérieur du travail, et pour finir à la maison et dans mon entourage proche je parle encore une autre langue, un français différent plus proche de celui dans lequel j'ai été elevé mais qui a tendance à se modifier aussi, cela fait donc trois langues avec 90 % de français et 10 % d'anglais.

Et chose très drôle, il m'arrive de ne plus retrouver des mots français, je n'ai plus que le mot anglais, l'autre fois j'avais le mot " fire station " en tête et impossible de retrouver le mot caserne de pompiers, j'ai donc sorti le mot anglais au beau milieu de la phrase en français! Qu'est-ce que cela va être si je me retrouve à travailler en français mais dans un environnement anglophone? L'avenir nous le dira ainsi que les offres d'emploi auxquelles j'ai postulé!

31 mars 2007

Visite au ROM


Dimanche dernier, nous sommes allés visiter le Musée Royal de l'Ontario situé à Toronto
http://www.rom.on.ca/index_fr.php

Je voulais surtout voir l'exposition en cours Sican : l'or du pays antique qui met en vedette les découvertes faites au Pérou sur la " civilisation Sicán, peuple mystérieux antérieur aux Incas, qui habitait la côte septentrionale du Pérou dès le VIIIe siècle apr. J.-C. Cette extraordinaire exposition présente plus de 120 coiffures de guerre, couronnes, poteries et bijoux finement ouvrés, qui proviennent d’une tombe inviolée remplie d’or.

La civilisation Sicán demeure dans l’ombre de celle des Incas, beaucoup plus puissante et mieux connue. On sait peu de choses sur le peuple Sicán, si ce n’est qu’il comportait d’habiles ouvriers métallurgistes, des commerçants et des marins et occupait le vaste désert côtier et quelques vallées fluviales fertiles au nord du Pérou. Sa civilisation nous a légué des objets d’art, des poteries et des objets architecturaux et religieux d’une grande perfection technique et artistique.

Quelques-uns de ces objets proviennent de l’un des plus importants sites archéologiques d’Amérique du Sud, Batán Grande, vaste complexe de pyramides en adobe et de places publiques que les Sicáns considéraient comme leur sanctuaire. C’était également le lieu principal d’inhumation de leurs rois. Sicán : L’or du Pérou antique présente ces remarquables découvertes et dévoile la richesse historique et artistique de cette énigmatique civilisation."

source de la citation http://www.rom.on.ca/exhibitions/special/peru_fr.php

J'ai beaucoup aimé la mise en scène de l'exposition et les panneaux d'explication bilingues tout comme le reste du musée qui présente des collections d'art européen, égyptien, grec, asiatique, etc. Bref d'autres visites s'imposent!!

Le programme des expositions à venir :
http://www.rom.on.ca/exhibitions/future_fr.php



10 février 2007

Joy Bistro : D.É.L.I.C.I.E.U.X!

Oui tout simplement délicieux! Hier soir, nous sommes partis en quête d'un restaurant dans notre quartier et nous avons choisi un peu au hasard ce restaurant devant lequel je passe souvent, mais sa devanture et l'atmosphère qui s'en dégageait m'attiraient.

Nous n'avons pas été déçus! Je crois que cela fait bien des années que nous n'avions pas mangé un repas aussi fin, avec des mets servis en qualité normale et non en version pantagruélique comme nous avons trop souvent l'habitude de voir sur ce continent...

La carte est simple, réduite et mon choix s'est porté en entrée sur des calamars frits (succulents), du coq au vin blan et rouge accompagné de petits légumes et d'une galette de pommes de terre (tout simplement somptueux), avec pour conclure en dessert une pointe de tarte pommes/poires agréablement relevée!

Le site de ce restaurant est également à découvrir, vous pourrez y trouver le menu : http://www.joybistro.com

Bon appétit!

 
Template by suckmylolly.com